Péri-urbain malin prix des Lauriers de la Construction Bois 2015

 

maître d’ouvrage Bourges Habitat – Jacques Cœur Habitat
statut Livré avril 2013
labels THPE, construction en ossature bois
projet Construction de 50 logements sociaux individuels groupés
adresse ZAC du Maréchal Juin, Bourges (18)
budget 4.5M € HT
surfaces 4.501 m2 habitables | 5.211 m2 hors œuvre net
équipe Gelin-Lafon, architectes | BETIBA, BET TCE
chefs de projet Guillaume Hennon, études | Pauline Lecrivain, chantier

 

Les cités-jardins du début du 20e siècle ont servi de référence à ce projet qui affiche des ambitions oxymoriques : générer du « vivre ensemble » dans un lotissement, faire le lien entre les habitants dans un contexte où la maison individuelle est dominante ou encore offrir privauté et individualité au sein d’un ensemble homogène.

 

Les 50 logements de notre projet prennent place dans un lotissement caractéristique d’un aménagement péri-urbain, dominé par la petite maison de constructeur. Lovée en son cœur, notre opération recrée à l’échelle de la ZAC une mixité sociale, des repères spatiaux et du lien entre les îlots.

Le gabarit de chaque maison accueille deux logements groupés. Son volume est volontairement compact pour satisfaire une approche environnementale basée sur l’économie de la construction et la minimisation des consommations d’énergie. Le toit en pente devient un élément central participant à amoindrir les différences entre habitat privé et habitat public et donc entre propriétaire et locataire. Cependant, chaque maison est différente, permettant à chacun de s’approprier son habitat qui se distingue de celui du voisin. Car si tous les logements sont accessibles directement depuis la rue, avec une disposition qui fabrique une continuité du bâti sur rue, rythmée par les haies et les alignements d’arbres, celle-ci est complétée par un jeu aléatoire des couleurs et des modénatures, personnalisant ainsi l’entrée de chaque habitation.

Chaque habitant aura réellement l’impression d’habiter une maison. Pour ce faire, les logements sont traversants avec un découpage jour/nuit tourné vers un jardin privatif. Ils offrent de véritables espaces habitables avec des pièces à géométrie simple, fluides et une double hauteur qui participe à l’impression d’espace. La façade publique côté rue accueille l’entrée et une chambre, la façade privée côté jardin accueille cuisine et séjour. Toutes les pièces ainsi que les dégagements sont éclairées naturellement générant bien-être et économies d’énergie.

 

Crédit photo : Nicolas Waltefaugle

Prix des Lauriers de la Construction Bois édition 2015, catégorie logements groupés

http://www.prixnational-boisconstruction.org/